Le magazine gratuit de la salle d’attente
Bimestriel - 52 pages
Format 200 x 260 mm

Diffusion : 300 000 exemplaires
dans les cabinets médicaux
et les lieux de santé








Plan du site
Mentions légales
Ce mois-ci

numéro > 47

bien_sur_sante_information_magazine
re
bien_sur_sante_information_magazine

mots clé : Eté, vacances, vaccinations, turista, paludisme, dengue, chikungunya, enfants, canicule

Changement de logiciel

L’été, on efface tout et on recommence

RTT, jours fériés, ponts, fêtes carillonnées… rien ne semble pouvoir remplacer les vacances d'été. Pour la grande majorité de ceux qui ont la chance de partir se reposer (65% des Français aujourd'hui), la belle saison est vraiment l'occasion de recharger les accus. Profitons-en le mieux possible.

Il semble que l'on n'attende que cela toute l'année. Ciel bleu (azur), soleil (éclatant), chaleur (pas trop!) forment le triptyque vedette de l'humanité fatiguée. Même si l'on sait bien que tout le monde ne peut pas s'offrir le voyage de rêve sur une ile paradisiaque, le dépaysement est dans la tête de chacun.

L'été, tout semble aller mieux : des journées à rallonge pour prendre tout son temps, une torpeur qui s'impose pour prendre la vie du bon côté, l'impression que l'on peut faire les milliers de folies que l'on n'aurait même pas évoquées deux mois auparavant. Même les salles d'attente des cabinets médicaux semblent changer de visiteurs. Finies les dépressions saisonnières qui frappent l'hiver jusqu'au bout du printemps. Adieu les rhumes, les grippes et leurs miasmes: les vacances sont une thérapeutique efficace pourvu qu'elles se consomment à doses concentrées matin, midi et soir.

De l’air !

Bon, la vie n'est quand même pas un long fleuve tranquille et, s'il suffisait seulement d'attendre que le soleil brille pour être au top de la forme, nous aurions toutes et tous une patience d'ange… Le plus sûr est donc de donner un petit coup de main au destin et de fournir en cette saison d'été, les plus beaux efforts qui soient, ceux qui font plaisir en faisant du bien!

On a voyagé assis toute l'année pour aller d'un point à un autre en économisant des forces au maximum. A partir de maintenant et au moins jusqu'à la rentrée, on bouge.

/>
/>