mots clé : Hiver, froid, vent, monoxyde de carbone, bise, vêtements

Dans le même bateau


Calor & frigo

Entre fashion victims, prêtes à tout endurer pour ne jamais être délookées et j’men-foutistes militant(e)s, habillé(e)s comme des sacs, quel que soit le temps, il ya sans doute un moyen terme. Après tout, il y a bien des demi-saisons.

L’ennemi de notre corps est moins le froid que les variations de température car c’est le grand écart hivernal permanent qui stresse l’organisme et la peau, affaiblit nos défenses naturelles mobilisées pour s’adapter à une situation sans cesse changeante.

L’idéal, au risque d’aller contre quelques idées reçues, est... d’empiler ses vêtements en  deux ou trois couches successives, dont on se débarrassera ou que l’on réenfilera selon la température ambiante. On évite ainsi au maximum la transpiration, le pire ennemi de notre équilibre thermique lorsqu’on est habillé.

Merci les sportifs !

En période de froid, l’humidité de notre propre corps suffit à nous glacer les sangs : autrement dit, plus on a chaud, plus on aura froid !

Empiler, empiler, certes, mais pas n’importe comment et, surtout, pas n’importe quoi ! Il faut par exemple impérativement éviter les tee-shirts en coton ou en soie qui gardent la sueur collée à la peau. Il existe aujourd’hui des matières synthétiques conçues pour évacuer l’humidité. La plupart des équipements sportifs ont d’ailleurs adopté ces fibres high-tech (Tactel, Coolmax et autres...).

Question ligne, on vous fait confiance, mais n’oublions quand même pas que les vêtements empilés doivent eux-mêmes respirer. Il faut que l’air, qui a une très faible conductivité thermique puisse circuler facilement entre les différentes couches. C’est le principe du double vitrage... le vitrage en moins !


Quand la bise fut venue

On entend souvent les présentateurs météo nous parler de « sensation de froid » lorsqu’une bise sournoise est annoncée et qu’on ne connaît que la température sous abri. Le petit tableau  ci-dessous montre que la « sensation de froid » n’est pas qu’une sensation...

Température sous abri

Avec vent de 30km/h

Avec vent de 60km/h

Avec vent de 90km/h

-8°

-15°

-18°

-10°

-21°

-30°

-34°

-20°

-34°

-44°

-49°

-30°

-46°

-50°

-65°


Monoxyde de carbone : danger

L’année dernière, les appareils de chauffage ou de production d’eau chaude défectueux ont encore été responsables de près de 4 200 intoxications au monoxyde de carbone et d’une bonne centaine de décès. La priorité reste évidemment l’entretien des matériels mais la cerise sur le gâteau, c’est l’aération au moins 10 minutes par jour (le choix entre se faire étrangler par la taxe carbone ou asphyxier par l’oxyde de carbone…).
/>
/>