Le magazine gratuit de la salle d’attente
Bimestriel - 52 pages
Format 200 x 260 mm

Diffusion : 300 000 exemplaires
dans les cabinets médicaux
et les lieux de santé








Plan du site
Mentions légales
Ce mois-ci

numéro > 47

bien_sur_sante_information_magazine
re
bien_sur_sante_information_magazine

mots clé : Accidents domestiques, accidents de la vie courante, accidents d\'enfants, cuisine, danger

Cuisine : chaud devant !

Côté écran de pub télé, elles font au moins 120 m2 de superficie. Fonctionnelles, flambant neuves, des tiroirs profonds et des rangements malins dans tous les coins. Petits paradis culinaires. Côté  « vraie vie », les cuisines sont souvent moins sympa, moins pratiques… et plus dangereuses.

Si un accident sur quatre se produit dans la cuisine, c’est parce que l’on y vit beaucoup, souvent à plusieurs et qu’elle ne ressemble qu’exceptionnellement aux palaces lustrés, dégagés de toute attaque microbienne auxquels la publicité tente de nous faire rêver à coups de placards sur mesure, de sols impeccablement javellisés et d’équipements conçus pour Cuisine TV. Mais ce n’est quand même pas parce qu’on n’est pas un chef reconnu que l’on est condamné à voir sa famille décimée par brûlure, amputation ou électrocution. Alors, on sort la tête des étoiles du guide gastronomique et on remet les pieds sur le carrelage !

Faut pas que ça traîne

Allons-y, tout de go, ce sera fait : ne jamais laisser un enfant sans surveillance dans une cuisine, surtout lorsque le repas se prépare. Tout, ou presque y est potentiellement dangereux.

Dans une cuisine, on se brûle. Il y a la célèbre casserole d’eau bouillante, dont on a oublié d’orienter la queue vers l’intérieur de la cuisinière et que l’enfant se renverse dessus… Tellement célèbre, la casserole, que l’on hésite presque aujourd’hui à rappeler les dégâts terribles qu’elle peut occasionner. Mais on se brûle aussi en mettant les mains sur les plaques électriques lorsqu’elles ne sont pas équipées de protection. Et on se brûle encore sur la porte du bon vieux four des familles qui ne dispose, ni d’une porte froide ni d’une grille de protection.

/>
/>